• villa1
  • villa2
  • villa3
  • villa4
  • villa5

MOULINS

Le Quercy possédait deux énergies essentielles afin d'assurer sa subsistance et son développement : Le vent et l'eau des rivières. Les moulins qui les utilisaient avaient pour fonction de moudre le grain mais également de broyer la noix dont l'huile était couramment utilisée en cuisine et pour l'éclairage.

La farine et la noix étaient des denrées qui valaient de l'or; il fallait subvenir aux besoins d'une population grandissante. Au XIIIe siècle, Rocamadour connaîtra son apogée et son pèlerinage sera l'un des plus célèbres de la chrétienté. Les jours de « grand pardon », où l'indulgence plénière était accordée, attiraient jusqu'à 30 000 personnes. Il fallait nourrir cette population...

Moulin de Cougnaguet

Edifiés pour la majorité par les moines cisterciens des Alix qui d'ailleurs en contrôlaient l'exploitation, une enfilade de moulins sillonnent la vallée de l'Ouysse jusqu'à la Dordogne.


<- Le Moulin fortifié de Cougnaguet est un formidable témoin d'une époque moyenâgeuse. Classé monument historique et construit entre 1292 et 1350, ses quatre meules produiront 3 tonnes de farine par jour d'où l'importance d'avoir un système de défense impressionnant..

 

La vallée de l'Alzou sera caractérisée également par de nombreux moulins datant du 16e au 18e siècle. Défilant le long de ce fabuleux canyon, certaines ruines subsistent notamment le spectaculaire Moulin du Saut et son four à pain. Celui-ci a fonctionné pendant un peu plus de deux siècles jusqu'à la première guerre mondiale durant laquelle le meunier a été mobilisé. Le moulin fut revendu à un fabriquant d'électricité mais l'entreprise s'avéra peu rentable car le débit de l'Alzou était trop faible pour produire de l'électricité. Suite à un incendie, le moulin sera abandonné définitivement en 1924.

Moulin du Saut  Bâti à flanc de rocher, le Moulin du Saut domine une cascade de 10m. Il a été construit entre 1736 et 1739 par le Seigneur de Foulhiac de Gramat. Des boulins (trous dans le rocher pour recevoir des poutres) situés l'autre côté de la rive, confirmeraient la présence d'un autre moulin au XVIe siècle.

Four a pain

Le four à pain

 

TournefeuilleSitué sur la rive droite de l'Alzou, le Moulin de Tournefeuille date du XVIIIe siècle mais il semblerait qu'il ait été construit sur des fondations plus anciennes. « Tornafèlha » en occitan, il désigne une partie du cours d'eau où l'existence d'un contre-courant entraîne un mouvement circulaire des feuilles mortes à la surface de l'eau. Il est caractérisé par un long canal d'alimentation. Il cessera son activité en 1933.

 

Au XVIIIe siècle de nombreux moulins à vents surgissent du sommet des pechs quercynois, jusqu'à trois par commune car jusqu'à la fin du XIXe siècle, le Causse produisait des quantités importantes de blé mais ils seront supplantés par les moulins hydrauliques.


Le moulin est caractérisé par de belles pierres, assis sur une large base pour résister aux vents et à l'ébranlement du mécanisme, et coiffé d'un toit en chêne et châtaignier. Au premier étage, le système d'écartement des meules permet de régler la finesse de la mouture. Au second, le jeu de meules, la lanterne, le rouet et l'arbre sont entraînés par les ailes entoilés.

 Moulin de Carlucet

Les archives de Carlucet indiquent que le Moulin de Lacomté apparaît en 1668. On l'appelle moulin des Anglais car son mécanisme a deux paires de meules, unique en Quercy, se retrouve souvent en Aquitaine et en Angleterre.

 

Aux Volets Blancs - 34 Avenue Louis Mazet - 46500 GRAMAT - tel. +33(5) 65 33 70 96 - Port. +33(6) 60 32 83 19  logo wifi