• villa1
  • villa2
  • villa3
  • villa4
  • villa5

LE VIN DE CAHORS

Un vin jeune de 2000 ans…

vin2C’est au rythme des conquêtes romaines que la vigne est arrivée en Quercy il y a 2000 ans.  Très vite, les vins de la région apparaissaient si bons qu’ils portaient tort à la production italienne !  L’empereur  romain  Domitien ordonna l’arrachage des vignes de Cahors en l’an 92.   Il ne fut pas obéi…

C’est au XIIe siècle, que le vin de Cahors étendra sa notoriété à l’Europe. Suite au mariage d’Alienor d’Aquitaine avec Henri II d’Angleterre, les anglais seront les premiers à apprécier « The black of Cahors » qui débarque en 1225 sur le marché de Londres.  La guerre de cent ans mettra fin à une longue période de prospérité.  Un mandat de 1373 favorisera les productions de la Gironde en surtaxant les vins du Haut Pays et particulièrement les Cahors.  Malgré cette discrimination, les Cahors demeurèrent des vins réputés, aimés des grands de ce monde tel que François 1er qui fit planter à Fontainebleau une vigne avec le cépage « Cahors ».  Les Russes à leur tour, découvrirent les vertus incomparables du Cahors ;  on raconte que l’estomac du Tsar Pierre Le Grand affligé d’un ulcère ne supporta que le vin de Cahors.

Longtemps destinés à colorer les vins de Bordeaux qu’ils gagnaient par voie fluviale, les vins noirs  du Quercy vont souffrir de la concurrence des vins du Périgord, plus faciles d’accès, et plus tard des vins Languedociens et algériens. Au moment où le chemin de fer relançait la production (multipliant les débouchés), un puceron microscopique  ravageur de la vigne très connu sous le nom de Phylloxera faisaitt son apparition en France en 1865. 

Douze ans plus tard, la totalité du vignoble français était infestée.  Le vignoble de Cahors fut entièrement détruit, 40 000 hectares de vignes cultivées sur 337 communes.  Une activité viticole se maintient malgré tout.  Mais les hybrides utilisés ne produisent que de pâles copies du vin originel.  En 1947, quelques vignerons fondent la cave coopérative de Parnac.  Leur but, faire renaître le malbec, le cépage du Cahors.  C’est chez un propriétaire de Bordeaux qu’ils trouveront des plants dont est issu le vignoble actuel.

Après le terrible gel de 1956,  le vignoble sera totalement rénové et va reconquérir une partie de son aire de production grâce notamment à son classement en AOC en 1971.  Aujourd’hui, le vignoble ne compte plus que 4 000 hectares,  a migré en aval et investi les coteaux.

Le terroir d’origine du malbec

Cépage originaire de Cahors, le malbec produit sur le terroir de la vallée du Lot un vin unique au monde.  Il peut être utilisé seul ou assemblé à hauteur de 30% maximum avec deux autres cépages nobles, le merlot et le tannat.

Vignoble sur les rives du Lot

Cahors Excellence :  vers les grands crus

A la fin des années 90, une étude de terroir a permis de déterminer des zones potentiellement classables en crus.  Sur les parcelles concernées, les vignerons volontaires ont la possibilité de s’inscrire dans une démarche unique en France :  la Charte de qualité.  L’exigence est d’un niveau inédit :  rendement limité à 40 hectolitres par hectare et à 1,5 kg de raisin par pied de vigne, contrôles à tous les stades de l’élaboration, élevage du vin pendant 16 mois minimum et enfin, dégustation par un jury spécialement formé pour vérifier que la qualité voulue est bien au rendez-vous.  Seuls les vins ayant passé avec succès l’ensemble de ces épreuves peuvent porter sur leur étiquette les mentions Cahors Excellence ou Charte de qualité.  Le palmarès est remis en jeu chaque année.

L’appellation Cahors est la seule à s’être imposée une obligation de résultat en plus d’une obligation de moyen.

Un nouveau verre

vinPour l’amateur, c’est la garantie de retrouver dans son verre ce que le millésime a produit de meilleur.  Véritables ambassadeurs de leur appellation, ces vins suscitent l’admiration des professionnels et des amateurs de tous horizons.  Les Cahors Excellence préfigurent les grands crus de demain.

Depuis janvier 2007, la stratégie marketing de l’Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors a cessé de se décliner et de surprendre, cherchant toujours à mêler  l’identité de ce vignoble, deux fois millénaire, à la modernité, bref au monde tel qu’il est et tel qu’il va.

Cahors conserve son anneau de légende, il change de paraison, laquelle est désormais en Kwarz, une innovation dans le secteur de la verrerie qui améliore la transparence, la brillance et la résistance aux chocs.  Une version phosphorescente du nouveau verre de Cahors, a été imaginée pour les établissements de type « lounge » ou wine bar.

Le vin de Cahors

Rubis sombre, le Cahors exhale des parfums de fruits rouges, avec parfois de la réglisse.  Il est gras, tonique, charpenté, ample en bouche et au vieillissement, développe des arômes fins et complexes.

L’Auxerrois en cépage principal, secondé par le Tannat et le Merlot, donnent leur personnalité aux vins de Cahors.  Agréables à boire jeunes, beaucoup font d’excellents vins de garde, jusqu’à 12 ans et plus de 70% du vignoble est concentré dans la vallée du Lot entre Cahors et Puy L’Evêque ; ici les vins sont puissants, charnus, très fruités.  Sur le causse au-dessus de Cahors, ils se montrent un peu moins charpentés, mais se distinguent par leur finesse et leur élégance.

Vins des coteaux du Quercy

Situé à cheval sur les départements du Lot et Tarn-et-Garonne, ce vignoble de 400 hectares a acquis ces dernières années une jolie réputation.  Côté Lot , 17 producteurs embouteilleurs travaillent, dans le respect des traditions, à réussir les meilleurs assemblages de Cabernet Franc (le cépage majoritaire), de Merlot, Cot, Tannat et Gamay.  Classés en AOVDQS (Appellation d’origine Vin délimité de Qualité Supérieure), les vins des Coteaux du Quercy s’offrent en une gamme complète de rosés de « saignée » et de rouges agréablement équilibrés.  Fruités, présentant de subtiles nuances florales et poivrées ainsi que des tanins corsés, ces vins sont généreux, souples et charnus.  Avec juste ce qu’il faut de caractère.  Ils révèlent une belle aptitude à vieillir et font preuve au fil des ans d’une maturité qui les classe parmi les vins les plus intéressants du Sud-Ouest. 

VINS DE PAYS DU LOT

vignobleDans les environs de Vire, Flaugnac, Saint-Géry, Albas ou Puy Lévêque, de nombreux domaines réputés de l’AOC Cahors, proposent, aux côtés de leurs grands crus, une petite mais exigeante production de vins de Pays du Lot.  Parmi eux, les blancs sont une production assez récente qui a remis au goût du jour une tradition du 19e siècle.  Associant des cépages de qualité (Sauvignon, Chardonnay,Sémillon…), les blancs éveillent la curiosité par leurs saveurs complexes.  Les rosés, fruités, frais et secs, font quant à eux revivre l’histoire du « clairet » consommé autrefois dans les cafés.  Vins à boire jeunes, vins de l’année, les rouges agréables délivrent pour leur part des arômes fruités, floraux, aromatiques.  Quant au vin des coteaux de Glanes, c’est un vin de pays de zone, c’est-à-dire présent sur un territoire bien défini, situé aujourd’hui sur les communes de Glanes, Bretenoux et Cornac.

LIQUEURS ET EAUX-DE-VIE

vin de noixDans la région, on ne fait pas pousser que de la vigne ! Prunes, noix, genièvres, noisettes sauvages, châtaignes, framboises, mais aussi… truffes sont, depuis des générations, le centre d’intérêt de liquoristes et autre brûleurs de crus locaux comme la famille Roque, originaire de Sarlat et installée à Souillac depuis le début du siècle.  Un travail scrupuleux pour respecter la tradition familiale, une sélection des fruits en fonction de leurs qualités et de leur provenance, un  vieillissement en barriques et voilà la vieille prune, le fleuron de la maison qui tire à 42% d’alcool, devenir ni plus ni moins que l’un des symboles gastronomiques du Quercy.

Le vin de noix reste un digestif très apprécié.  On l’élabore à partir des noix de juillet, cueillies encore vertes et mises en macération dans du bon vin et un doigt d’eau-de-vie.  Au bout de trois mois, le jus obtenu est filtré.

Aux Volets Blancs - 34 Avenue Louis Mazet - 46500 GRAMAT - tel. +33(5) 65 33 70 96 - Port. +33(6) 60 32 83 19  logo wifi